Mes poèmes

Quand je me lache.....

Avant..

Avant

 

Avant, j'avais des amis,

des amis de vingt ans,

des amis de trente ans,

mais c'était avant.

 

Avant, avec ces amis,

on partageait tout,

les joies, les peines,

les vacances au mois d'aout,

mais c'était avant.

 

En ces amis, je croyais.

Amitié sincère, amitié vraie,

mais c'était avant.

 

Et puis, est venue la maladie.

Et ces amis se sont fait tous petits,

au fil du temps,

plus comme avant.

 

Heureusement, j'ai encore des amis,
amis de vingt ans,

amis de trente ans,

amis plus récents,

et ça c'est maintenant.

 

Ces amis là, j'en suis certaine,

partagent mes joies ,

partagent mes peines.

Sur eux je peux compter.

Ils ne sont pas regardant,

et ça , c'est maintenant.

 

A vous mes amis fidèles,

je veux dire merci

et combien je vous aime.

Zoë

 

l-amitie.gif

Ma Mounette

hebergeur d'image

Lettre à mon père.

 

 De mes six premières années
De l'autre coté du Rhin,
J'ai tout oublié,
Il ne me reste rien.

De ma petite enfance,
Bercée par ton absence,
J'ai quelques souvenirs
Qui m'empêchent de sourire.

Le temps a passé,
Tu n'étais jamais là.
Ton fichu métier
M'a séparée de toi.

Et lorsque tu rentrais
Au lieu d'une grande joie
Tout mon être tremblait
Sous ton regard si froid.

Etait-ce toutes ces guerres
Qui avait fait de toi
Cet homme si sévère
Que j'ai craint tant de fois ?

Je n'ai jamais osé
M'asseoir sur tes genoux
Pourtant j'aurai aimé
Te couvrir de bisous.

Oh! tu n'étais pas méchant
On riait même, parfois.
Et ces rares moments
Me comblaient de joie.

Tu es encore parti,
Pour toujours cette fois
Et j'ose enfin te dire:
Je t'aime mon papa.

Zoë


 27 ans le 6 octobre 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A ma Zoë


                                 
                                                  

      

   Image Hosted by ImageShack.us                                                     Image Hosted by ImageShack.us


Quand je me suis penchée
au dessus du panier,
tu m'as regardée
petits yeux étonnés.

Je t'ai tendu la main,
tu es venue vers moi,
ton petit air malin,
mit mon coeur en émoi.

Je t'ai prise dans mes bras,
et là, tu t'es nichée,
ma jolie boule de poils
que j'ai appelée Zoë.

Tantôt efrontée, 
malicieuse et mutine,
tantôt cajolée
délicieusement caline,

Tu es ma soeur,
mon amour, mon amie,
et quand parfois je pleure
tu me console aussi.

J'aime ta paresse
le soir contre mon corps
ou sous mes caresses
tu ronronnes, tu t'endors.

Ma jolie chatte à moi,
je t'aimerai toujours
même dans l'au-delà
Tu restera amour.

Zoë

 Image Hosted by ImageShack.us

   
 


                               




 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×